Les lodges de Planète Sauvage

Pour 2021, deux nouveaux lodges sorte de terre dans le parc, un sur les lions et le deuxième pour des guépards. Pourquoi avez-vous décider d’accueillir un nouveau groupe de lions ? Et quel est leur sous-espèce ?

Nous avons décidé de proposer à nos visiteurs une nouvelle expérience au sein du parc, dans la continuité de nos propositions d’hébergements, avec de nouveaux lodges haut de gamme, faisant face aux grands fauves.

Notre groupe de lions d’Angola est aujourd’hui assez conséquent et se compose de 9 individus, dont 4 petits nés sur le parc en 2019. Ce sont ces 4 jeunes lions qui vont changer de plaine et découvrir le tout nouvel espace créé sur la partie piétonne, à la fois pour nos visiteurs à la journée, mais également pour les visiteurs qui auront choisi de dormir face au roi de la savane.

Les guépards sortent du safari pour être sur le parc à pied, quelle est la raison ?

Nous avons choisi de faire évoluer les présentations sur la Piste Safari et partie piétonne afin de proposer de nouvelles observations animalières à nos visiteurs. Afin d’accompagner la création des lodges dédiés aux fauves, nous avons fait le choix de créer un nouvel espace pour les guépards sur cette nouvelle partie du parc jusqu’alors non visible de nos visiteurs.

Des loups à crinières remplacent les guépards, pourquoi cette espèce plutôt qu’une autre comme des lycaons par exemple qui étaient présenté dans le parc il y a quelques années ?

Nous avons fait le choix de faire venir un groupe de loups à crinière, car il s’agit d’une espèce en EEP, et qui partagera sa plaine avec un groupe de vigognes, également en EEP. Il s’agit donc là de deux espèces intéressantes pour remplir notre importante mission de conservation. Les lycaons quant à eux, ne peuvent pas être présentés sur une piste safari, car ont tendance à s’attaquer aux véhicules (rétroviseurs, pneus etc).

Ces deux nouveaux lodges vont vous permettre d’accueillir plus de visiteurs sur plusieurs jours, c’est donc qu’il y a eu de la demande et que potentiellement il y avait peu de place de disponible dans la lodge Savannah ?

Nous sommes ravis de pouvoir continuer de proposer de nouvelles expériences à nos visiteurs. Après la création des deux Bivouacs (Tanzanie en 2006, et Mongolie en 2011), puis des lodges Savannah en 2019, nous continuons de proposer des séjours uniques aux visiteurs du parc. La demande est forte, et nos visiteurs cherchent toujours de nouvelles expériences à vivre, au plus proche des animaux, pour se ressourcer en famille ou entre amis.

En plus des 3 lodges, 2 bivouacs existent depuis quelques années, un sur la Mongolie et l’autre sur la Tanzanie, proposent en plus de la nuit au parc, une visite guidée de 2h en 4×4. Souhaitez-vous développer ce système ou plus développer les lodges sur différents univers ?

Nous souhaitons continuer de proposer des expériences immersives à nos visiteurs, quel que soit le format, et resterons attentifs aux tendances et au développement des offres qui existent par ailleurs.

Avec tous ces lodges, combien de visiteurs pouvez-vous accueillir quand elles sont remplis ?

Nous avons 10 lodges Savannah et 6 lodges fauves, d’une capacité de 5 personnes chacun.
Nous avons donc une capacité maximale de 80 personnes / nuit.

La crise sanitaire touche le monde entier et surtout le monde des parcs zoologiques qui ne reçoivent plus de visiteurs, comment se passe la vie au parc et pensez vous réussir a sortir la tête hors de cette crise avec peu ou pas d’entrée d’argents des visiteurs ?

La période hivernale (décembre, janvier, février) est une période où Planète Sauvage est traditionnellement fermé. Nous aurions du rouvrir le 27 février, et restons très attentifs aux annonces gouvernementales. Nous avons joué de souplesse, pour nous adapter au mieux et maîtriser les charges, toujours en gardant la priorité au bien être animal – qui reste le point de vigilance absolu.
Nous espérons pouvoir rouvrir dès le mois mai… !

Sachant que de plus en plus de parcs en ont actuellement, pensez vous que les lodges font partie de l’avenir des parcs zoologiques et qu’ils permettront d’accueillir plus de visiteurs ? 

Il est important de proposer à nos visiteurs plusieurs formes de découverte du monde animal, à la fois à la journée mais en séjour aussi. La richesse des programmes et expériences que l’on peut proposer permet à tous les publics de trouver l’offre qui lui correspond le mieux.
Les séjours permettent d’aller plus loin dans la découverte de notre métier, et nous donnent encore plus d’occasions de remplir notre mission pédagogique de sensibilisation face aux menaces qui pèsent sur la biodiversité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.