TERRE DU FROID A PAIRI DAIZA

En projet depuis plusieurs années, et après une installation progressive faisant apparaître différents enclos et bâtiments, La terre du froid, dernier monde de Pairi Daiza s’est achevée définitivement en 2020. Elle vient d’être complétée cette année par la grotte des manchots papous.

Cette nouvelle zone du parc présente et met en avant plusieurs espèces et installations typiques des zones froides du globe. Elle vient à la suite de “La dernière frontière”, monde consacré au Canada, constitué de loups, ours, castors et autres espèces de ce pays, dans un décor boisé, entre nature en chalets. 

La terre du froid s’inscrit donc dans la continuité de cet univers et propose une immersion dans un véritable royaume de glace.

La transition entre les deux zones du parc se fait progressivement en traversant différentes infrastructures telles que l’atelier du train ou l’Izba, restaurant d’inspiration Russe.

La zone “Terre du froid” intègre les enclos des ratons laveurs, bisons et rennes, déjà présents dans le parc depuis plusieurs années ou les 5 tigres de Sibérie qui ont été les premiers à emménager dans la Terre du froid.

Construit en étages sur 4,5 hectares,  ce nouvel espace permet à Pairi Daiza de présenter des nouvelles espèces des ours polaires, des morses, et des manchots papous depuis cet été.

Les points de vues sur les enclos sont très variés et on peut observer les animaux depuis un circuit surplombant leur lieu de vie ou à travers une vitre sous marine pour les ours polaires et morses, en traversant un dédale de grottes. une exposition audiovisuelle et interactive s’étend sur 240 mètres carrés. On y plonge dans l’univers des ours blancs à travers un voyage d’une journée dans les différents endroits qu’ils peuvent traverser dans la nature. Cette expérience audiovisuelle interactive présente leurs lieux de vie très abîmés par les activités humaines tels le transport maritime, l’exploitation pétrolière, la chasse ou les conséquences des émissions de CO2. 

Les manchots papous se trouvent d’ailleurs au sein d’une grotte pensée comme un espace glacial, recouverte de stalactites et à une température maximale de 7°C pour leur bien être.

La zone intègre différents logements pour les visiteurs désireux de rester une ou plusieurs nuits sur place. Certaines chambres de ces hôtels offrent une vue sur les bassins des ours et morses, d’autres sur la grotte aux manchots ou encore les tigres.

Juste en face les ours blancs, le Mökki vient d’ouvrir ses portes dans un magnifique bâtiment en bois. Il offre aux visiteurs des repas “haut de gamme”, pour une expérience gustative inoubliable où produits de terroir et de saison sont dressés avec créativité.

Il s’agit donc d’une zone très complète, intégrant également un espace boutique à l’effigie des espèces de la terre du froid.

Ce nouveau projet de Pairi Daiza est le résultat d’années de travail et il est désormais visitable dans son intégralité. Ce monde est également intégré dans le parcours du train à vapeur qui traverse le parc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.