ACTUS DE BRANFERE

2022: OUVERTURE DE LA FORET DES OKAPIS

L’espace forestier du parc ayant été réaménagé pour la construction du bâtiment okapis, le parc en a profité pour réagencer l’ancien enclos enclos des loups à crinièré situé en lisière de cet espace dans le but d’y accueillir des casoars. Clin d’œil historique, les fondateurs du parc Paul et Hélène Jourde avaient agencé un enclos pour des casoars exactement au même emplacement. Cette année, les casoars sont donc de retour à Branféré avec une femelle prénommée Moïta et Denver, un jeune mâle. 

Depuis 2018, le parc prépare ce projet d’envergure afin de pouvoir accueillir une espèce emblématique de la conservation qui s’inscrit totalement dans les missions de préservation des espèces menacées, de recherche scientifique et de sensibilisation du parc animalier, les okapis.  Pour pouvoir accueillir les okapis à Branféré, le parc a participé en 2019 à un concours. Le projet de la forêt des okapis à Branféré a été retenu parmi une vingtaine de candidatures et permet donc au parc de devenir le 5ème parc français à accueillir des okapis. En effet, le parc bénéficiant d’un cadre botanique exceptionnel, avec un projet au cœur de cette espace forestier, qui s’adaptait parfaitement aux besoins des okapis. Deux espaces extérieurs sont visibles. Le premier se situe juste après l’enclos des casoars. 

Le bâtiment a été pensé pour pouvoir accueillir plusieurs individus et envisager de la reproduction. 

Un deuxième espace extérieur est accessible juste à coté de la sortie du bâtiment. Un peu plus loin, un point de vision s’offre à nous.

Les coordinateurs de l’EEP ont donc décidé de placer deux jeunes mâles okapis à Branféré pour commencer. En Avril, Guus et Thabo sont arrivés dans le Morbihan, en provenance de Beekse Bergen en Hollande pour Guus et de Leipzig en Allemagne pour Thabo. Après quelques jours d’acclimatation à leur nouveau bâtiment, ils sont visibles dans leur nouvel espace depuis le samedi 7 Mai.

Ils sont également en cohabitation avec d’autres espèces comme des sitatungas ou des diks diks de Kirk.

En 2021, Branféré a inauguré l’île aux tortues, un nouvel espace réaménagé à l’entrée du parc qui accueille une espèce de tortue les tortues sillonnées. Deux bâtiments semi-enterrés ont été construits dans ce vaste espace dévolu à cette nouvelle espèce.  

Enfin parmi les naissances notables de ces dernières années, notons la naissance d’oryx algazelle, d’un maki vari roux, d’un atèle à ventre blanc ou de hurleur noir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.