ZOO BERLIN – LA PAGODE DES RHINOCEROS INDIEN

Un espace naturel unique s’est crée au cœur de la ville de BerlinLes rhinocéros indiens, les tapirs et les sangliers de Visayas ont trouvés  une nouvelle maison à l’ombre d’arbres centenaires sur un terrain d’environ 14 000 m² à l’entrée du  Zoo de Berlin. 

L’architecture de l’aménagement de l’espace extérieur et  l’installation intérieure ont été conçus par le cabinet d’architecture Dan pearlman Erlebnisarchitektur GmbHLa construction de l’habitat, qui comprend un grand espace intérieur pour les animaux, et des zones marécageuses extérieures avec de multiples bassins de baignade, a coûté environ 23 millions d’euros. 

Le début du projet a commencé officiellement en novembre 2017 (plan et planning de construction) et la démolition de l’ancienne maison a débutée en octobre 2020. Le gros oeuvre de ce nouvel edifice a été lancé en mai 2022. Plus de 60 entreprises ont été impliquées dans la planification et l’exécution de cette nouvelle installation.

Après plus de 2 ans de travaux , l’ouverture officielle a eu lieu le 23 juin en présence du directeur du zoo, le dr Andreas Knieriem et , la sénatrice de l’économie, de l’énergie et des entreprises publiques, Franziska Giffey,

Cette nouvelle installation a été construite à proximité de l’entrée historique du zoo “Löwentor” et à coté de l’Hippo Bay. Ce nouveau bâtiment, lieu de vie des rhinocéros et tapirs a une surface de 2000 m2. 

La tour de 25m de haut, symbole du nouveau bâtiment pèse 400 tonnes, et est composée de 68 éléments empilés sur 18 niveaux. La coloration en béton rouge de la tour ressemble au grès d’Agra que l’on peut retrouver dans le milieu naturel des rhinocéros du nord de l’Inde. Les ornements spécialement développés sur la tour sont inspirés des fleurs de lotus. À l’intérieur de la tour, les visiteurs ont la possibilité de faire un don graçe à un puits à souhaits pour participer aux projets de conservation visant à protéger le rhinocéros indien à Assam, dans le nord-est de l’Inde et autres espèces menacées dans leur milieu naturel. 

Nous découvrons les rhinocéros dans leur bassin de 1m20 de profondeur, par une vitre sous-marine, une première dans le monde pour des rhinocéros. Elle mesure 9 m de long, 70 mm d’épaisseur et est, composée de jusqu’à 5 couches.. L’autre bassin, celui pour les tapirs à une profondeur un peu plus profonde de 1,50m. Au total, 460 m² de verre feuilleté de sécurité ont été installés dans le bâtiment. 

La surface du toit de l’installation est d’environ 2 050 m2, dont environ 300 m2 sont équipés de toits de verts intensifs. Des panneaux solaires thermique pour l’eau chaude ont également été installés sur le toit. La toiture circulaire en ETFE d’une portée de 37m repose sur une construction en acier recouverte de 2 tonnes de film translucide, qui permet d’utiliser la lumière du jour.

Un paysage d’herbe marécageuse proche de la nature a été créé sur un site de 14 000 m² , avec de nombreuses piscines, cascades, douches et mares de boue. Les rhinocéros indiens, dont l’habitat naturel est un sol mou et marécageux, ont besoin d’un revêtement de sol spécial pour leurs pieds sensibles. Un matériau particulièrement doux a donc été choisi pour le revêtement du sol à l’intérieur comme à l’extérieur. Les rhinocéros passent beaucoup de temps dans l’eau, c’est pourquoi le quatuor de Berlin a un véritable  “espace spa” de 5 000 m² qui offre de nombreuses façons de se rafraîchir, avec cinq piscines, 3 vasières et des douches. Les autres résidents de l’espace, les sangliers de Visayas, apportent également un intérêt supplémentaire pour les rhinocéros et les visiteurs. Les sangliers peuvent se retirer à tout moment dans leur “salon privé” si l’interaction se passe mal avec leurs  colocataires. Parmi les autres possibilités dans l’aménagement paysager, citons les arbres en bois mort et les souches que les animaux peuvent utiliser pour donner à leur peau épaisse un frottement revigorant.

De l’autre coté du bâtiment, un autre espace, plus petit, lieu de vie extérieur des tapirs terrestres est également équipé de bassins de nage et autres enrichissements bénéfique au groupe de tapirs.

En 1958, des rhinocéros indiens (rhinoceros unicornis) ont été présentés au public pour la première fois à Berlin. Des rhinocéros indiens ont également vécu au Tierpark Berlin de 1966 à 2019. Pour l’ouverture de ce nouvel espace, 4 rhinocéros indiens sont arrivés au zoo :

    • Betty *21.1.1995 (du zoo de Berlin)
    • Inesh * 8 septembre 2020 (du West Midland Safari Park)
    • Sanjay *03/01/2017 (du zoo d’Édimbourg)
    • Jhansi *20.7.1990 (de Dierenreijk)

Ils cohabitent donc avec 7 sangliers de Visayas (Sus cebifrons negrinus).

Bien que non espèce asiatique au détriment du tapir malais par exemple,  2 tapirs terrestres (Tapirus terrestris), Pablo né en 2009 et Inés née en 2006 sont également présentés au public dans l’espace adjacent aux rhinocéros. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *